Skip Navigation

Qu’est-ce qu’une workcation ?

31.05.2017

AIG Travel

Selon le classement de Business Insider des villes du monde où les gens ont travaillé le plus grand nombre d’heures , le nombre d’heures passées à travailler augmente, tandis que le temps accordé aux vacances diminue. Nos boîtes de réception qui se remplissent et les délais imminents font qu'il est difficile de partir pendant de longues périodes de temps, surtout alors que nous travaillons sur des appareils numériques. Cependant, explorer différentes régions du monde est excellent pour votre santé mentale. Fast Company signale que passer du temps en dehors de son lieu de travail peut vous revitaliser et vous permettre de recharger vos batteries. On n’appelle pas ça du repos et de la détente pour rien.

Et s’il existait une façon de découvrir le monde tout en restant connecté sur votre ordinateur professionnel ? The Muse appelle cela une workcation, (fusion des mots anglais work et vacation qui signifient respectivement travail et vacances) et pour de nombreux professionnels, il suffit d’un peu d’organisation pour en faire une réalité.

Comment demander une workcation
Plusieurs sociétés ont déjà des politiques en place permettant à leurs employés de travailler selon des horaires variables. Lorsque vous demandez une workcation à votre patron, vous devrez inclure les détails suivants. Si certaines sociétés conservatrices ne sont pas aussi flexibles, vous ne risquez rien en faisant cette demande si vous pouvez travailler à distance. « Indiquez spécifiquement les heures pendant lesquelles vous travaillerez, sur quoi vous travaillerez et les objectifs que vous atteindrez pendant votre séjour, » suggère Nancy Colter, consultante en ressources humaines, au magazine Glamour.

Une fois le feu vert obtenu, il sera temps de vous organiser !

Comment prendre une workcation
The Muse suggère de choisir votre destination de workcation avec soin. Choisissez une ville que vous adorez et connaissez déjà. Cela vous aidera à rester concentré pendant votre journée de travail de huit heures sans trop être tenté par la dernière visite de l’abbaye de Westminster ou Versailles. Vous pouvez également passer du temps avec des amis et en famille le soir et le week-end. À l’inverse du touriste typique, vous aurez besoin d’une connexion Wifi fiable pendant les heures de bureau. Si vous voyagez au sein de votre pays, vous pouvez chercher des espaces de travail partagés qui fournissent un bureau et du café à volonté pour vous aider à rester concentré. Vous avez une destination à l’étranger en tête ? The New York Times recommande de vous renseigner sur des sociétés de travail-tourisme qui répondent aux besoins des nomades du numérique, surtout la génération Y et les start-up. Ces programmes peuvent vous permettre de rencontrer d’autres nomades qui partageront peut-être vos intérêts professionnels. Un véritable évènement de réseautage déguisé ! Veillez à respecter votre emploi du temps ! Il est facile de rester connecté toute la journée, surtout si vous vous trouvez dans un fuseau horaire différent de celui votre bureau principal. Mais cela pourrait finir par vous épuiser au point d’avoir besoin de vacances à votre retour.

Il y a tellement de villes à visiter et si peu de temps pour le faire. Profitez de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour explorer le monde au cours d’une workcation. Qui sait ce que vous découvrirez !


Pour toute information supplémentaire, contactez votre prestataire d'assurance voyage.

Les informations présentées sur cette page sont fournies par Brafton. AIG Travel décline toute responsabilité quant à l'utilisation, l'exactitude ou l'interprétation des présentes informations.