Skip Navigation

Informations pour les personnes voyageant durant le ramadan

01.06.2017

Travel Guard

Cette année, le mois de jeûne du ramadan s’étend du 27 mai au 24 juin. Durant cette période, que les musulmans considèrent comme sacrée, les pratiques quotidiennes changent de manière drastique dans les pays majoritairement musulmans et dans toutes les villes abritant une importante population musulmane. Les personnes voyageant dans une destination de ce type entre les dates indiquées ci-dessus devraient s’informer des changements spécifiques et savoir à quoi s’attendre. Bien qu’il ne soit pas attendu des non-musulmans qu’ils participent directement à cette pratique religieuse, il convient d’être respectueux des coutumes que cela implique.

Les effets du ramadan sur le commerce
Comme l’explique Lonely Planet, le ramadan est un jeûne : les musulmans pratiquants ne mangent ni ne boivent, pas même de l'eau, du lever au coucher du soleil. Ils s’abstiennent également de toute relation sexuelle et autres vices. Cette période est réservée à la prière, la méditation et la zakat (actes de charité et bonnes actions). Le coucher du soleil fait place à de grands festins et à de vives réjouissances qui se poursuivent tard dans la nuit. De nombreux commerces ferment durant le jeûne et ceux qui restent ouverts restreignent leurs horaires. Cela concerne la plupart des restaurants, bien que certains soient ouverts toute la journée pour les visiteurs non-musulmans. Par ailleurs, les restaurants des enseignes hôtelières internationales restent ouverts. Préparez-vous à cette éventualité en emportant avec vous un repas ou des en-cas. Enfin, les services publics sont également limités.

Une rigueur variable

Tous les pays n’appliquent pas les règles du ramadan avec la même rigueur. Le magazine Wanderlust indique que seuls les musulmans sont tenus de jeûner en public dans certains pays, alors que d’autres pays l’exigent de tous, sauf les jeunes enfants, comme l’indique  Chicago Tribune. Dans le second cas, les non-musulmans peuvent quand même manger pendant la journée, mais uniquement dans leur chambre d’hôtel, leur résidence privée ou un espace séparé par un paravent dans les restaurants. Les pays comme la Malaisie, le Maroc, l’Égypte et la Turquie sont plus laxistes et appliquent peu de restrictions, voire aucune, quant aux activités des non-musulmans. Toutefois, les règles sont extrêmement strictes en Jordanie, en Arabie saoudite, à Oman et aux Émirats arabes unis.

Le respect est la clé

Même dans les pays où les non-musulmans peuvent manger, boire et fumer pendant la journée, faire cela en public est considéré comme insultant. Trouver un endroit isolé ou se rendre à l’intérieur n’est pas chose difficile. Faire preuve de respect, c’est aussi prendre part aux festivités qui ont lieu après le coucher du soleil. Heureusement, cela est très facile. De nombreux musulmans offrent des rafraichissements aux passants, et certains invitent les visiteurs à leur repas en famille. Acceptez une telle invitation en signe de bonne volonté, ou refusez respectueusement, et envisagez de participer à des œuvres caritatives si vous êtes en mesure de le faire.

Pour toute information supplémentaire, contactez votre prestataire d’assurance voyage.

Les informations présentées sur cette page sont fournies par Brafton. AIG Travel décline toute responsabilité quant à l'utilisation, l'exactitude ou l'interprétation des présentes informations.