Skip Navigation

Planète extrême : cinq conseils de sécurité à suivre pendant la saison des ouragans

15.06.2016
Topic Featured News

AIG Travel

Dans l’hémisphère nord, la saison des ouragans de l’Atlantique se déroule durant les mois d’été et la majeure partie de l’automne. Selon l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, la saison s'étend officiellement du 1er juin au 30 novembre. Les zones touchées par la saison des ouragans comprennent le golfe du Mexique, les Caraïbes, l’Amérique centrale et la côte est des États-Unis. Selon la Travel Channel, même si la saison dure officiellement six mois, le risque d’ouragan augmente de façon exponentielle entre août et octobre. En conséquence, il s’agit de la période durant laquelle les voyageurs se rendant dans les zones à risque doivent faire preuve d’un maximum de vigilance. En effet, les ouragans ne constituent pas un simple désagrément pouvant interrompre vos projets de voyage : ils peuvent aussi être fatals.

Si vous prévoyez de vous rendre dans l'une des zones susmentionnées au cours de la saison des ouragans – en particulier pendant la fin de l'été et l'automne – assurez-vous d'être familiarisé(e) avec la liste de conseils de sécurité ci-dessous.

Avant le départ : 
1. Souscrivez une assurance complète 
Quelles que soient la destination et la période de l’année où vous prévoyez de voyager, souscrire une assurance voyage est toujours une bonne idée, mais s’avère encore plus nécessaire lorsque vous vous rendez dans une région sujette aux ouragans en pleine saison cyclonique, prévient la Travel Channel. Une assurance peut couvrir plusieurs risques : vol manqué ou annulé, dommages matériels et frais de santé. Il est conseillé de souscrire une assurance permettant d’être couvert(e) en cas de catastrophe, au cas où vous vous retrouveriez bloqué(e) et blessé(e) au cours d’une tempête.

2. Consultez régulièrement la météo 
Suivez de près la météo de la destination de votre choix au cours de la semaine précédant votre départ. L’effervescence de l’organisation du voyage et des valises à boucler peut facilement vous faire oublier cette mesure cruciale, vous laissant découvrir seulement une fois arrivé(e) à l’aéroport que votre vol a été retardé ou annulé. Le vrai pouvoir, c'est la connaissance. Si vous savez à l’avance qu'une situation climatique extrême est en cours de développement, vous disposerez de davantage de temps pour mettre en place un plan de secours avec vos agence de voyage et compagnie aérienne.

3. Cherchez un lieu de séjour offrant une garantie ouragan 
Selon Frommer's, plusieurs hôtels et complexes touristiques situés dans les zones exposées aux ouragans, telles que les Caraïbes et le golfe du Mexique, offrent des garanties spéciales ouragan tout au long de la saison. Ainsi, ces hôtels proposeront en général des tarifs réduits, mais autoriseront également les visiteurs à annuler leurs réservations sans frais supplémentaires ni perte de caution en cas d’évènement météorologique extrême. Selon la même source, il est préférable de choisir spécifiquement un lieu de séjour proposant une telle offre de garantie si vous prévoyez de voyager au cours de la saison des ouragans, en particulier entre les mois d’août et d’octobre.

Sur place : 
1. Suivez les consignes 
Si un ouragan frappe l’hôtel dans lequel vous séjournez, veillez à bien écouter tous les avertissements et instructions présentés par le personnel de l’hôtel, précise la Travel Channel. Vous pourriez être appelé(e) à quitter votre chambre pour vous abriter avec d’autres clients dans un lieu plus sûr de l’hôtel. Dans ce cas, suivez les consignes et n’essayez pas de vous séparer du groupe.

Si vous séjournez dans une résidence privée ou louez une propriété, vous recevrez sans doute des consignes de la part des autorités locales par le biais de la télévision, radio et/ou de votre téléphone. Une fois de plus, si un mandat d’évacuation est émis, vous devez absolument vous y conformer. Décider de vous abriter au sein de votre propriété pourrait s’avérer extrêmement dangereux et vous mettre en péril. N’oubliez pas qu'un ouragan n’est pas une simple averse ou rafale passagère. Les dégâts les plus graves sont généralement causés par les inondations associées, en particulier sur les îles et zones littorales. Soyez sur vos gardes et faites preuve de bon sens.

2. Restez à l’intérieur 
Dans le pire des cas, si vous vous retrouvez bloqué(e) au sein d’une résidence ou propriété de location au cours d’une tempête et n’avez accès à aucun secours, vous devez absolument mettre en place des mesures pour vous protéger. Selon la Travel Channel, il est judicieux de vous mettre à l’abri dans une pièce ou un espace dépourvu(e) de fenêtres, tel qu'un placard. Attendez que la tempête se termine et ne quittez pas les lieux avant d’être sûr(e) que les intempéries se sont calmées. Gardez à l’esprit qu’au cours d’une frappe directe cyclonique, un bref moment d’accalmie se produit lors du passage de l'œil du cyclone. Ne vous aventurez pas hors de votre résidence durant cette pause car le danger reste présent.

3. Gardez vos reçus 
Le Huffington Post recommande de garder tous les reçus issus des frais de nourriture et de nuits d’hôtel supplémentaires causés par une tempête retardant votre départ. La présentation de ces reçus auprès de votre compagnie d'assurance permettra probablement d’accélérer le processus de remboursement.

Les informations présentées sur cette page sont fournies par Brafton. AIG Travel décline toute responsabilité quant à l'utilisation, l'exactitude ou l'interprétation des présentes informations.