Skip Navigation

Comment surmonter la barrière de la langue en voyage

25.06.2016

Travel Guard

Voyager vers une nouvelle destination offre aux globe-trotteurs l’occasion d’apprendre à connaître une culture. Cela comprend souvent d’essayer de nouveaux mets, visiter des monuments emblématiques et rencontrer des étrangers. Cela signifie également parler une nouvelle langue alors qu’ils découvrent le pays.

Bien que quelques langues, telles que l’anglais, soient parlées par un grand nombre de personnes à travers l’Europe et d’autres régions touristiques populaires, dans certains endroits les globe-trotteurs devront parler la langue locale pour s’en sortir. Les voyageurs explorant un pays inconnu dont ils ne parlent pas la langue devraient envisager de suivre quelques conseils lorsqu’ils essayent de communiquer avec la population locale.

Apprenez les bases 
Définissez des priorités : Chacun devrait connaître les mots et expressions clés à son arrivée dans un pays étranger. Apprendre les mots et expressions basiques, tels que bonjour, au revoir, s’il vous plaît, merci et excusez-moi par exemple, ne demandera pas beaucoup d'efforts. Il est aussi utile de savoir demander si une personne parle français ou toute autre langue. Même si un voyageur se contente de commencer une demande par « S’il vous plaît » ou « Bonjour » dans une langue donnée, cela pourrait suffire à plaire aux locaux et les pousser à écouter la question.

Inutile de parler fort, mais parlez lentement 
Pour bien des personnes, la solution pour être entendu par les autres consiste à monter le volume, mais lorsqu’ils parlent une autre langue, le seul résultat obtenu par les voyageurs est de passer pour des idiots. Plutôt que de parler fort, parlez moins vite et essayez de bien articuler. Rick Steves constate que la plupart des gens qui parlent ne serait-ce que quelques mots d’anglais ont probablement appris la langue dans un livre. Il est donc important d’éviter les formes contractées, de prononcer chaque syllabe et de s’en tenir à des mots simples.

Évitez les expressions étranges 
Il existe un certain nombre d’expressions qu’il est tout simplement impossible de traduire fidèlement vers d’autres langues. Lorsque vous tentez de communiquer avec des étrangers, abandonnez l’argot au profit de mots directs. Plutôt que d’expédier les conversations et d’embrouiller les autres, réfléchissez à l’avance à ce que vous avez besoin de dire et envisagez la manière dont les mots pourraient potentiellement être mal interprétés.

Faites simple 
Si les voyageurs doivent se débarrasser des expressions étranges, ils peuvent aussi désirer utiliser moins de mots. Par exemple, si un voyageur essaye de demander où se trouvent les W.C., il peut obtenir de meilleurs résultats en demandant l’emplacement des toilettes, car il s’agit du terme le plus communément employé à travers le monde. En fait, les voyageurs peuvent souvent faire court en demandant simplement « Toilettes ? » avec l’inflexion de voix appropriée, ce qui leur permettra certainement de se faire comprendre.

Évitez de trop communiquer par des gestes 
Les gestes de la main peuvent s’avérer extrêmement utiles pour toute personne tentant de surmonter des barrières linguistiques. Toutefois, si les voyageurs en emploient trop, il est possible que ces mouvements les desservent plus qu’autre chose. Utilisez des gestes si nécessaire, mais ne détournez pas l’attention de l’autre personne en agitant les bras frénétiquement. Pointer certains objets ou lieux sur des cartes peut s’avérer utile.

Laissez la technologie vous aider 
De nos jours, il existe plusieurs applications et produits électroniques qui peuvent aider les voyageurs à comprendre n’importe quelle langue. Par exemple, Google Translate et d’autres sites sont disponibles pour traduire des mots en un clin d'œil, tandis que des programmes proposent des dictionnaires et exercices de langue à télécharger. En plus de ces options, il existe aussi des services dans un pays donné qui peuvent aider en cas d’urgence. En tirant parti de services d’assistance, les voyageurs peuvent s’assurer d’être protégés et soutenus en cas de problèmes.

Les informations présentées sur cette page sont fournies par Brafton. AIG Travel décline toute responsabilité quant à l'utilisation, l'exactitude ou l'interprétation des présentes informations.