Skip Navigation

Cinq astuces pour gérer votre prochaine escale

24.07.2016
Topic Featured News

Travel Guard

Une escale peut s’avérer stressante, surtout dans le cadre d’un voyage d’affaires. Chaque minute compte, et rater votre vol ou vous retrouver coincé(e) à l’aéroport pendant des heures peut ruiner même l’itinéraire le mieux conçu. En même temps, faire bon usage d’une escale peut transformer une étape frustrante en situation productive. Voici quelques idées pour vous assurer que votre prochaine escale soit une occasion à saisir plutôt qu’un contretemps.

1. Surfer sur Internet 
De nos jours, la plupart des aéroports proposent le wifi gratuit sous une forme ou une autre. Cela signifie qu’à votre arrivée au terminal de votre vol de correspondance, vous pouvez aller sur Internet et travailler. Répondez aux courriels en attente dans votre boîte, relisez vos notes pour une réunion à venir ou bien confirmez simplement votre réservation d’hôtel. Toutefois, comme le signale Telegraph, le wifi au sein des aéroports n’est pas toujours fiable. Dans ce cas, investir dans une borne wifi sans fil peut vraiment en valoir la peine, surtout si vous prévoyez une escale plus longue. Autre aspect pratique : il est aussi possible de louer ces outils.

2. Se détendre 
Parfois, la meilleure façon de gérer une escale consiste à prendre les choses comme elles viennent. La plupart des aéroports proposent toutes sortes d’équipements, allant des centres commerciaux aux salles de détente, pour vous relaxer et vous amuser. Si vous savez que vous allez passer au moins une ou deux heures dans un aéroport pour votre correspondance, il peut être préférable de finir votre travail à l’avance et de vous contenter de trouver des façons de vous amuser un peu ou de vous détendre. Ceci dit, si votre escale dure moins d’une heure, il y a peu de chances que vous parveniez à vous détendre. Organisez-vous à l’avance en consultant un plan de l’aéroport, surtout si vous n’y êtes encore jamais allé. Si vous disposez de très peu de temps, demandez aux membres du personnel de cabine de vous aider à débarquer le plus rapidement possible.

3. Faire de l’exercice 
Selon l’Independent Traveler, faire de l’exercice est aussi une excellente façon de faire bon usage de votre temps d'attente pour un vol de correspondance. Cela constitue une manière de rester en forme avant un autre vol et tout simplement un bon moyen de rester productif. Des exercices simples, tels que le yoga et la marche, sont faciles à faire au cours d’une escale sans équipements spécifiques. Certains aéroports proposent à leurs clients l’accès à une salle de sport, ce qui permet de faire une véritable séance d’entraînement entre deux vols.

4. Gérer d’autres responsabilités 
Il se peut que vous souhaitiez utiliser le temps passé dans un aéroport de correspondance pour accomplir quelques tâches de nature personnelle. Allez sur Internet et programmez un rendez-vous chez le médecin, réglez une facture impayée ou gérez une autre responsabilité qui vous incombe. Une escale peut représenter un temps précieux au cours de votre semaine de travail que vous pouvez mettre à profit pour accomplir certaines tâches.

5. Dormir 
De nombreux aéroports disposent d'hôtels ou d’autres solutions d’hébergement à proximité permettant de se reposer entre deux vols. De même, les salons des compagnies aériennes ou encore les terminaux plus silencieux offrent l’occasion de dormir un petit peu. N'oubliez pas cependant de programmer un réveil à une heure qui vous permettra d’avoir largement le temps de vous rendre à votre porte avant d’embarquer.

Contactez votre fournisseur d’assistance voyage pour plus d’informations.

Les informations présentées sur cette page sont fournies par Brafton. AIG Travel décline toute responsabilité quant à l'utilisation, l'exactitude ou l'interprétation des présentes informations.